25 novembre 2015

L'Homme qui a tué Liberty Valance

commentaires de photogrammes réalisés par des élèves de 1ère Bac pro EDPI.

 

 

Sans titre

 

photogramme LV YAnn

 

 

 

 

Posté par encasdebesoin à 08:04 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


04 avril 2015

Invasion of bodysnatchers (2)

(Faux ou pas)  tweets générés par les élèves ...

 

capture Katchiana

d'autres suivent...

 

---------

regarder le récapitulatif dans la vidéo les zombies au cinéma (rajout du 08/05/2016)

 

 

 

 

Posté par encasdebesoin à 00:40 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 avril 2015

Invasion of bodysnatchers (1)

Faux tweets...

1

2Moyenne

3

6

5

7Moyenne

4

8

9

run

Moyenne10

11

les créations des élèves suivent ...

 

 

Posté par encasdebesoin à 01:20 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 avril 2014

Norteado

Les élèves de 2MA ont rempli une fiche pour apprécier le film Norteado, vu dans le cadre de Lycéens au Cinéma.

lire Norteado_fiche_Gregory

-

Posté par encasdebesoin à 00:00 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 décembre 2013

Raging Bull (4)

 

 

 

Posté par encasdebesoin à 00:00 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


14 décembre 2013

Raging Bull (3)

--- Lire une  critique intéressante du film.

--- Lire un article biographique du vrai Jack LAMotta (rajout du 20/09/2017)

26 novembre 2013

Raging Bull (2)

Autres films sur la boxe (par ordre chronologique) (liste non exhaustive)

The Champion de et avec Charlie Chaplin (1915)

 

Battling Butler de et avec Buster Keaton (1926)

 

Gentleman Jim de Raoul Walsh (1942) - avec Erroll Flynn - biopic de James J. Corbett

 

Body and Soul de Robert rossen (1947) - avec John Garfield

 

Nous avons gagné ce soir de Robert Wise (1949) - avec Robert Ryan

 

Marqué par la haine de  Robert Wise (1956) - avec Paul Newman

 

Rocky de John G. Avidsen (1976) - avec Silvester Stallone

 

Hurricane Carter de Norman Jewison  (1999) - biopic du boxeur Rubin "Hurricane" Carter- avec Denzel Washington

 

Ali de Michael Mann (2001) - biopic du boxeur Mohamed Ali - avec Will Smith

 

Million Dollar Baby de Clint Eastwood (2004)- avec Hillary Swank et Clint Eastwood

 

De l'ombre à la lumière de Ron Howard  (2005)- avec Russell Crowe 

 

The Fighter de David O. Russell (2010) - avec Mark Wahlberg et Christian Bale

 

Posté par encasdebesoin à 01:12 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Raging Bull

Les 2MA ont vu Raging Bull de Martin Scorsese (1980) dans le cadre de Lycéens au cinéma.

---- Voici la bande annonce en VO.

 

 

 

 

 

 

 

 

---- Regarder le diaporama "Robert De Niro, les films qui ont fait sa carrière" sur le site de LExpress.

---- Lire Les onze films d'horreur préférés de Martin Scorsese sur le site de Télérama.

 

 

 

Posté par encasdebesoin à 01:01 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

14 avril 2013

Starship troopers (2)

 objet d'étude 1. Au XXème siècle l'homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts

 Comment la lecture d'œuvres permet de s'interroger sur le rapport au monde ?        

 objet d'étude 2. Identité et altérité

En quoi l'autre est-il semblable et différent ?               

 objet d'étude 3. Parole en spectacle

Comment la mise en spectacle de la parole fait-elle naitre des émotions ? (jusqu'à la manipulation)

--------------------------------------------------------------------------

Voici quelques uns des exercices que vous avez réalisés.

  • Critique de Karim :

  Starship Troopers est un film réalisé par Paul Verhoven, aux USA en 1997. C'est un film à la fois de science fiction (dans lequel il y a des aliens), et de guerre (parce qu’ on y voit des combats militaires). 

  L'histoire parle d'une attaque d'insectes sur la Terre depuis la planète Klendathu. Des jeunes étudiants, qui s'étaient un an plus tôt engagés dans l'armée, vont avoir la mission d'exterminer les créatures ennemies. Mais plusieurs centaines de milliers d’êtres vont décéder de ces combats violents et sans merci. 

  Dans ce film, la propagande est omniprésente, pour conduire la population à faire la guerre dès son plus jeune âge. Il y a plusieurs moyens pour la diffuser: les images chocs, slogans, interviews de soldat. 

  Les humains sont comparés aux arachnides car ils grouillent comme des insectes sociaux type fourmis. Leurs intentions ne sont pas meilleures que celles de leurs ennemis.

On peut voir le film comme une métaphore : Paul Verhoeven y critique l'omnipuissance des États-Unis dans le monde dans les années 1990 .

  Je conclus que le film a été réalisé dans un but précis pour nous ouvrir les yeux sur la société qui choisit le bellicisme au détriment de la diplomatie. Le cinéaste utilise le cinéma comme support pour faire passer cette idée toujours très actuelle.

 

  • Etude de photogramme par Emre

 

Avant ce photogramme, capturé à la fin du film, nous avons vu la guerre entre les humains et les insectes géants. Nous reconnaissons les 3 amis qui apparaissent au tout début du film qui partent en guerre ensemble, mais dans différents services. Cette scène ce place après le moment où ils ont capturé«  le cerveau » des arachnides.

C’est un plan rapproché. Il y a Carmen et Rico face à Carl à gauche ; Carl est devenu officier supérieur dans le service des renseignements, Carmen est pilote de vaisseaux spatiaux et Rico a pris la place de son mentor dans l’infanterie.

Quand on regarde cette scène, on peut comprendre qu’ils ont gagné une bataille. On peut voir qu’ils sont quand même fiers de leurs parcours ce qui est visible dans leur posture.

Carl est habillé avec son uniforme qui lui fait penser à l’uniforme de la Gestapo : Verhoeven montre que la Fédération est un régime totalitaire.

 

  • Etude de photogramme par Léo

 

La Fédération fait passer une propagande, une pub pour montrer et diffuser la victoire. L’on aperçoit des scientifiques qui donnent une vache à l’insecte et,  ils censurent le massacre, on aperçoit juste les morceaux de chair et de sang jaillir.

Ce photogramme est un plan moyen. Au premier plan,  on voit un bandeau noir avec écrit en anglais « censored » (censuré). Derrière,  on voit l’insecte flou ce qui veut donc dire qu’il est en mouvement , et des lambeaux de chair et des éclaboussures de sang sur les murs du laboratoire. Ce spot fait partie d’un programme de propagande qui  cherche à démontrer que l’ennemi est sanguinaire, à faire peur et à indigner les humains pour qu’ils aillent se battre

------------------------------------------------------

autre film de Verhoeven (1)

autre film sur l'altérité (District 9)

 

 

 

25 mars 2013

Starship Troopers (1)

Un film qui nous permet de croiser les 3 sujets d'étude du programme de lettres en terminale Bac pro :

objet d'étude 1. Au XXème siècle l'homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts

Comment la lecture d'œuvres permet de s'interroger sur le rapport au monde ?

 objet d'étude 2. Identité et altérité

En quoi l'autre est-il semblable et différent ?

 objet d'étude 3. Parole en spectacle

Comment la mise en spectacle de la parole fait-elle naitre des émotions ? (jusqu'à la manipulation)

---------------------------------------------

Synopsis :  Au XXIVe siècle, une fédération musclée fait régner sur la Terre l'ordre et la vertu, exhortant sans relâche la jeunesse à la lutte, au devoir, à l'abnégation et au sacrifice de soi. Mais aux confins de la galaxie, une armée d'arachnides géants se dresse contre l'espèce humaine. ( site Allociné)

---------------------------------------------

Film simpliste ?

Quelques pistes évoquées en cours.

 1 - Références aux teens movies.

On retrouve les scènes de genre des films et séries calibrés pour le public adolescent (teen movies) :

- les cours divers, le débat prof-élèves ;

 

- le flirt

et la soupirante ignorée qui se consume ;

 

- l'humiliation publique ;

 

- le match de football avec ballet des cheerleaders, le triangle amoureux et les combats de "jeunes coqs";

 

- le conflit générationnel père-fils et le conflit d'idées ;

 

- le bal.

 

- Les personnages principaux  stéréotypés  : tous beaux, élancés et au sourire impeccable et figé ... Sans soucis matériels semble t'il.

 

2 - Références au film de guerre

On y retrouve aussi des scènes de genre du film de guerre :

- le camp d'instruction ;

 

- le groupe inséparable;

 

- les justifications du combat ;

 

- le mentor qu'on admire ;

 

-  l'accomplissement de la mission.

 

Il y a hommage à différents films : les 12 salopards (le défi combat au corps à corps), Full metal jacket (le camp d'instruction, les acquièscements hurlés "yes sir!"), Apocalypse now (le tatouage), films de propagande de la 2ème guerre mondiale (formule "Why we fight").

 

Des jeunes gens qui semblent partir, faire leur service, avec insouciance, et qui ne se formalisent pas de voir un vétéran mutilé (l'"oiseau de mauvais augure" ?).

De la même façon, il n'y aura jamais questionnement de leur part sur la justification des combats, des pertes humaines ou arachnides, voire sur l'origine du bombardement de Buenos Aires.

 

3 - Références au western.

 Il y a aussi des scènes de genre du western : le rodéo sur le scarabée géant,  le front pionnier et le massacre des Mormons, l'attaque du fort et l'arrivée de la "cavalerie" (astronef), ... Les confins de la galaxie symbolisent un nouveau Far West qu'il faut conquérir.

 

4 - Critique du totalitarisme

La propagande est omniprésente, accessible sur tous les écrans, et formate les esprits (machine à écervelés, destinée à décerveler):

- à s'engager au service de la Fédération ;

 

- à haïr les arachnides et les considérer comme inférieurs.

 

L'embrigadement des jeunes est souligné par la cérémonie du serment.

 

Les uniformes sont la démonstration de la critique d'une société "fascisante".

 L'individu a perdu son identité propre, il est d'abord soldat qui se sacrifie pour la Fédération. S'il meurt, il sera remplacé illico par une nouvelle recrue.

 

 5 - Vision de l'altérité

 

Les arachnides sont vus comme des êtres inférieurs, effrayés par la toute puissance humaine

 

 

 

 

 

 

Privés d'humanité, ils sont uniquement des cobayes destinés à la science (recours à la torture possible).

 

Ce film est un pamphlet antimilitariste, il veut nous indigner.

-------------------------------------------

Lire la critique du film  dans Télérama.